Chaudronnerie

CHAUDRONNIER

Le chaudronnier travaille les métaux : le cuivre, l’acier, l’étain, le plomb et les alliages comme l’aluminium.  Il peut assurer la maintenance de pièces existantes, déformées, cassées ou usées. Sa mission sera alors de diagnostiquer l’état de l’ouvrage, de le remettre en état, de fabriquer éventuellement des pièces non standards et de contrôler leur conformité. 

A la fin de sa formation, il sera capable de :

    • Lire un plan en deux et trois dimensions et se représenter des formes et des volumes dans l’espace,
    • Faire des calculs et  de la géométrie,
    • Dessiner, tracer, découper, cisailler, poinçonner, souder, plier, cintrer , emboutir, boulonner,
    • Utiliser les machines pour réaliser ses opérations mécaniques.
    • Respecter les normes strictes de sécurité qui régissent sa profession.

Ou PEUT-IL travailler ?

Le chaudronnier exerce en atelier, tandis qu’il se déplace sur les chantiers pour les gros ouvrages. De nombreux secteurs d’activités très variés recherchent des chaudronniers : le bâtiment, le transport, la chimie, l’aéronautique, la construction navale, l’agroalimentaire…

Il  peut évoluer vers un poste de contremaître, de chef d’atelier, ou s’orienter vers un bureau d’études et des méthodes, le contrôle qualité, s’installer à son compte.